Select Page

Réfugiés et migrants

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a donné le ton mardi quand il a rappelé aux chefs d’État et de gouvernement qu’il était aussi un migrant.

La migration n’est pas un phénomène nouveau, a-t-il souligné, et elle n’est pas non plus la grave menace dont beaucoup parlent.

Mais c’est quand la migration est non régulée et forcée que cela crée des problèmes.

Ce mercredi, en marquant le premier anniversaire de la Déclaration de New York sur les réfugiés et les migrants, M. Guterres a demandé aux pays membres de l’ONU de négocier des pactes solides et centrés sur les droits des personnes en déplacement.

La réunion était organisée par la Représentante spéciale pour les migrations internationales, Louise Arbour, et le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.

La réunion arrive à un moment où il y a de plus en plus de sentiments anti-immigration un peu partout dans le monde.

Le chef de l’ONU a aussi lancé un appel mondial de solidarité avec les réfugiés et migrants.

Selon l’ONU, aujourd’hui, 65 millions de personnes dans le monde sont déplacées au sein de leurs pays ou en dehors de leurs frontières en raison des guerres et des conflits.

Entretien exclusif avec le Président de la France, Emmanuel Macron

Dans son message vidéo diffusé sur Facebook Live, le président français a mis l’accent sur le terrorisme, la lutte contre le réchauffement climatique qu’il a qualifié d’ « essentielle », la migration et la lutte contre les violences faites aux femmes.  Emmanuel Macron a aussi parlé d’un projet de financement pour faire avancer l’éducation, la santé et d’autres Objectifs de développement durable (#ObjectifsMondiaux).  Tout cela pour réaffirmer l’importance du multilatéralisme pour résoudre les défis majeurs du monde.

Revivez le Facebook Live avec Emmanuel Macron!

Délégués et dignitaires qui sont passés à l’espace « VIP Social Media » en marge de l’#UNGA pour enregistrer des messages sur Twitter ou participer aux entretiens de Facebook Live

– Le président de la République française, Emmanuel Macron, sur l’Accord de Paris sur le climat et l’importance du multilatéralisme
– Acteur de la série « Game of Thrones » et Ambassadeur de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour le développement (le PNUD), Nicolaj Coster-Waldau, sur l’importance de promouvoir l’action climatique et l’égalité des sexes
– Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, qui est à New York pour le débat général annuel de l’#UNGA
– La Ministre du Commerce extérieur et de la coopération des Pays-Bas, Lilianne Ploumen
– Le président de l’Équateur, Lenín Moreno, sur les Objectifs de développement durable (ODD)
– Le président du Panama, Juan Carlos Varela
– La messagère de la Paix des Nations Unies, Malala Yousafzai

Autres réunions importantes prévues pour le jeudi 21 septembre

  • A l’occasion de la Journée internationale de la paix, « le Réseau des femmes dirigeantes africaines » organise une réunion d’information de haut niveau en partenariat avec ONU Femmes.
  • La Mission permanente de l’Ouganda et l’ONUSIDA organise une manifestation de haut niveau sous le thème « Accélérer la riposte : accélérer le rythme d’action pour mettre fin au sida »
  • Table ronde sur le thème « Jeter les bases de la justice en Syrie » (au niveau ministériel)